l'imprévu

Accepter et faire face

Il y a encore un an je n'aurai pas pu. Je n'aurai pas su, j'aurai eu peur de me retrouver seule avec mes trois petits bouts. Mais là non je savais que je pouvais. Ce ne serait pas parfait mais fait.


M. L'homme est parti samedi pour les Etats-Unis. Petit voyage professionnel d'un peu plus d'une semaine. Ces voyages ne sont pas très nombreux mais toujours source de grande appréhension pour moi. Comment vais-je gérer les repas, la mise au lit et surtout les nuits? Ces nuits si hachées que j'ai l'impression de n'avoir pas dormi, des matins où je n'arrive pas à me lever et où il va falloir pousser ce petit monde pour être à l'heure, des matins où il faut tout de même prendre le temps de donner le biberon tranquillement pour que bébé A boive bien et s'assurer que petite M ne fait pas que bavarder devant son lait puis accepte de s'habiller sans oublier petit B qui doit bien prendre tous ses traitements. Jusqu'à présent j'angoissais terriblement et j'en voulais à M. L'homme de partir. Je me suis donc toujours arrangée pour avoir quelqu'un à la maison à ces occasions. Et puis là mercredi j'ai appris qu'il partirait samedi et non dimanche. Et je n'ai pas angoissé. Peut-être parce que c'était samedi et donc qu'il n'y avait pas de contraintes, peut-être parce que le fichu rhume/toux/bronchiolite de bébé A était passé. Peut-être parce que je suis apaisée et que je sais, j'ai vraiment compris au plus profond de moi qu'il faut accepter l'imprévu et faire avec, se dire que ce ne sont que quelques minutes difficiles et cela ira. Car cela va toujours non?

Mais je n'avais pas prévu que l'imprévu serait cela: une commode qui tombe sur les grands (je cherche toujours à comprendre comment!), les urgences, les radios et le verdict: plâtre enfin résine rose pour le plus grand bonheur de la demoiselle.
"pour soigner mon os"
Ca m'a presque fait rire (jaune quand même hein!). Il fallait forcément que cela arrive quand je suis seule, quand je n'ai plus de téléphone, que M. l'homme a des problèmes avec ses avions et qu'il faut appeler l'hôtel pour être sûr qu'ils conserveront bien sa chambre (in English of course)!

Et se dire que j'ai des parents en or qui  sont arrivés juste au moment de la radio pour garder petit B et bébé A pendant que j'accompagnais petite M à sa radio et qui a eu peur de l'appareil, que finalement on a super bien fait de venir parce qu'il y avait bien quelque chose, que l'équipe a été vraiment très bien, que le plâtre est bien joli et pour l'instant lui fait plaisir (j'attends de voir dans trois semaines...), et que l'école est super puisque la maîtresse m'a dit qu'elle accepte tous les enfants et donc petite M avec son plâtre aussi.

Il va falloir que petite M apprenne à patienter et respecte très strictement l'interdiction de ne pas poser son pied à terre. Cela va la faire grandir et moi développer mon imagination pour l'occuper. 

Comment occupez-vous une troiszanetdemi qui ne peut pas marcher? 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Y a tout qui va pas!

débuts

Rester