CAP ou pas cap?

Oser et persévérer



Depuis quelques temps déjà je voyais mon pauvre petit corps avec un certain désespoir. Des kilos en trop de soucis et de chocolat pour tenir face à la coalition des dévoreurs de nuit et d'énergie. Alors une fois fini l'allaitement il me fallait trouver une activité sportive pour perdre ce qui me gêne. Pas pour rentrer dans le moule, pas pour être une grande sportive - que je n'ai jamais été- mais pour être bien. Pouvoir sauter avec les enfants sans avoir l'impression d'être un mammouth, courir avec eux sans souffler comme un phoque, être bien dans mes baskets.

Le régime c'est impossible. J'ai besoin de me prendre quelques "shoots" de chocolat pour passer les caps difficiles comme faire comprendre à M que si un temps calme est nécessaire à son équilibre, il l'est particulièrement pour MA santé mentale. Cette enfant sait très bien appuyer sur mes points faibles!

Reste le sport. J'avais bien tenté quelques reprises d'activités après la naissance de B puis de M mais c'était toujours compliqué: de trouver du temps entre le boulot, les enfants et l'absence totale d'emploi du temps de M. l'homme. Je n'ai plus, pour l'instant, envie de pilates, de fitness ou de zumba. Il me fallait trouver une activité réalisable sans investissement financier trop important, que je puisse pratiquer n'importe quand et qui me plaise... N'en restait qu'une en plus c'est à la mode (donc facile de trouver des infos et des vêtements à prix abordables): la CAP alias course à pied, running ou la bonne vieille endurance de nos cours d'EPS. La seule que je pouvais faire sans trop rougir (au figuré hein parce qu'en vrai si si si je suis rouge écarlate).

Après une séance avec les éléments de ma garde-robe et mes chaussures de course disponibles, j'ai profité de bons de ma maman dans une grande enseigne pour trouver des vêtements appropriés. J'y suis donc allée avec mes "grands"... Ahahaha... quelle naïveté!

Après avoir trouvé deux bonnes âmes (merci merci merci mes parents!!!) qui ont accepté de garder les trois (adorables parait-il pendant mon absence grrrrrrrr...), je suis allée acquérir quelques vêtements dans une autre grande enseigne. Auparavant j'avais pris bonne note de l'article des Mamans Testent, je suis aussi allée sur le site de Jiwok, j'ai fureté à droite et à gauche pour retenir qu'il me fallait un legging, un haut manche longue, un blouson imperméable mais léger ainsi qu'un bon soutien-gorge de sport. Merci la grande enseigne Déca... puisque j'y ai trouvé ma taille sans difficulté. Par exemple j'aime être à l'aise dans mes manches et là pour l'imperméable j'ai pris du XL tandis que pour d'autres choses comme mon haut un 40 me suffit. En plus je ne me sens pas trop affreuse. Remarquable!! Bon j'ai fait dans le visible (noir et corail) comme cela nos amis les chasseurs me voient de loin!

je n'aurai jamais cru avoir tant plaisir à courir    
!
Deux courses plus tard, mes vieilles baskets ont rendu l'âme... c'est-à-dire leur semelle!!! Et j'ai jeté mon dévolu sur une belle paire de baskets assorties à mes vêtements. J'ai suivi les conseils très avisés d'un de nos amis grand coureur: prendre une taille au-dessus de ma taille habituelle (soit ici un bon 40) et des chaussures "neutres" c'est-à-dire pour tous pieds, pro ou supinateur. En plus elles étaient à prix réduits on aurait dit qu'elles m'attendaient... 

Au total une centaine d'euros pour tout et surtout un vrai bonheur de courir le long d'un canal pour moi rien que pour moi!!!
un joli matin le long du canal

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

l'imprévu

Pourquoi?

Rester